Présentation de « Coquelicots sous l’orage » de Gisèle Harrus-Révidi à la Librairie Lipsy le 14 mai 2009

16 mai 2009 at 13:53 (Gisèle Harrus-Révidi-Coquelicots sous l'orage, Littérature, Présentation-Signature, Psychanalyse) (, , , , , , , , , )

La célèbre librairie psychanalytique, située au 15 de la rue Monge à Paris, a accueilli, jeudi dernier, une présentation du nouveau livre de Gisèle Harrus-Révidi : Coquelicots sous l’orage.Façade Librairie Lipsy

Nous vous remercions d’y avoir été si nombreux.

Nous avions prévu d’en rapporter une petite vidéo. Mais, malheureusement, la qualité de ce que nous avons filmé n’est pas assez bonne. Et, nous avons dû, à contrecoeur, renoncer à vous la présenter. Cependant, très bientôt, grâce  à l’équipe du site obiwi, qui filmera mardi prochain Gisèle Harrus-Révidi chez elle, nous pourrons enfin donner à voir et à entendre la psychanalyste devenue nouvelliste.

En attendant, nous vous proposons de lire un extrait des propos qu’elle a tenus, jeudi dernier, où il est beaucoup question de Storytelling :GHR à la librairie Lipsy

« Auparavant, quand j’écrivais des études de cas, je passais mon temps à me demander : Est-ce que c’est exact ? Est-ce que c’est rigoureux ?  Est-ce que je n’ai pas un petit peu inventé ? Est-ce que je n’ai pas un petit peu transformé ?

Or, il y a quelques années, j’ai entendu parler de Storytelling, c’est-à-dire de la possibilité de raconter une histoire autour de la vérité pour  mieux la dire, pour mieux la faire comprendre.

Et, cela m’a donné l’idée de l’appliquer à mes études de cas ; et d’écrire non plus des études de cas selon une rigueur toute universitaire, mais des fictions psychanalytiques. C’est de là que sont nés Coquelicots.

J’ai donc pris des histoires qui sont toutes des histoires vraies. Et, pour la première fois, je me suis laissée aller à l’imaginaire… »

Pour en savoir plus sur le concept de fictions psychanalytiques, vous pouvez lire le dossier de presse de Coquelicots sous l’orage, et en particulier, en son sein, le texte de Gisèle Harrus-Révidi intitulé Huit fictions psychanalytiques.

Vous pouvez également poser des questions à l’auteur en m’écrivant à l’adresse suivante : daphnee.gravelat@editions-hermann.fr ou en laissant un commentaire sur le billet.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :