« Ni chose ni personne » de Bernard Edelman dans la presse luxembourgeoise

22 mai 2009 at 14:57 (Bernard Edelman-Ni chose ni personne, Bioéthique, Philosophie, Presse écrite) (, , , , , , , , , )

Dans le supplément littéraire de mai du Tageblatt, le plus grand quotidien luxembourgeois, Robert Redeker a choisi de « mettre en vitrine » le livre de Bernard Edelman, Ni chose ni personne, et de l’associer à un autre livre celui de Charles Melman, paru aux éditions Erès et intitulé La nouvelle économie psychique. La façon de penser et de jouir aujourd’hui.

Tageblatt- mai 09« Quelques décennies après le constat par Michel Foucault de « la mort de l’homme« , il apparaît que l’être humain s’est transformé d’une façon telle que la question d’une « mutation anthropologique » (Marcel Gauchet) se pose. 

Ces deux livres [Ni chose ni personne et La nouvelle économie psychique] abordent l’homme contemporain par ses deux réalités complémentaires : le corps pour Edelman, la psyché (l’âme) pour Melman. Il faut les lire en même temps, en parallèle. Il faut les articuler l’un à l’autre, comme l’âme et le corps.

Edelman étudie ce qu’on pourrait appeler une nouvelle corporéité par le biais du droit. Quel sera le devenir du corps humain déchiré entre  « le corps robotisé, sous auto-surveillance » et « le corps virtuel qui existe sans vraiment exister » ?

En lacanien, Melman analyse le déclin des instances qui structurerait depuis des millinaires le psychisme humain. Quid de l’homme qui ne reçoit plus la loi depuis le Grand Autre mais de l’opinion ? À ses yeux, une « nouvelle économie psychique » s’est mise en place, porteuse du danger de déshumanisation, faisant apparaître « l’homme sans gravité ».

Deux livres pionniers et importants. »

Robert Redeker, Tageblatt, mai 2009

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :