Bientôt en librairie : un ouvrage qui examine la manière dont la philosophie est devenue essentiellement une pratique historique

21 avril 2010 at 10:09 (Bientôt en librairie, Gabriel Rockhill-Logique de l'histoire, Philosophie) (, , , , , , , , , , , , , )

Le 21 mai prochain, sortira en librairie un livre du philosophe franco-américain Gabriel Rockhill qui me semble  un ouvrage important en tant qu’il  examine la manière dont la philosophie est devenue une pratique essentiellement historique et herméneutique à l’âge moderne.

Intitulé Logique de l’histoire et sous-titré Pour une analytique des pratiques historiques, il est organisé autour d’une question centrale : pourquoi philosopher, de nos jours, c’est faire de l’histoire de la philosophie ?

Dans cette perspective et en dialogue avec les sciences sociales, il propose de revenir sur trois moments privilégiés de l’histoire de la philosophie, telle qu’elle est entendue par la philosophie contemporaine : le moment supposé inaugural des Grecs, le prétendu tournant moderne à partir de Descartes, et l’aboutissement de l’histoire dans le temps présent.

En multipliant les exemples et les points de vue dans des études de cas toujours précises, ce livre démontre que le virage historique et herméneutique de la philosophie n’est pas plus nécessaire et incontournable que les schémas historiques qu’il a produits.

Sans vouloir se contenter d’une description socio-historique des pratiques philosophiques modernes, cet ouvrage propose en même temps de relever un défi majeur de notre temps : si philosophie et histoire de la philosophie sont une seule et même chose aujourd’hui, du moins dans la tradition dite continentale, alors comment faire de l’histoire, et donc de la philosophie ? Autrement dit, ce livre entreprend une étude de la pratique philosophique historique tout en proposant une logique de l’histoire alternative qui s’inscrit en faux contre l’image du passé promue par la philosophie contemporaine, notamment dans ses diverses tentatives de « rupture » (plus ou moins superficielles sur le plan pratique).

Ce faisant, il ne vise pas du tout à entériner la réduction de la philosophie à une pratique historique et herméneutique. Bien au contraire, il s’agit de mettre en lumière la contingence d’une telle détermination afin de déplacer les marges de manœuvre imposées aux penseurs d’aujourd’hui et faire de la place à d’autres pratiques théoriques.

Le résultat, c’est une investigation méthodologique dont les enjeux et les conséquences dépassent de loin les limites de la philosophie. À lire absolument !

Publicités

Permalien Laisser un commentaire

Paul Virilio sur France Inter ce matin

20 avril 2010 at 10:10 (Antoine Mercier-Regards sur la crise, Dans l'actu !, Philosophie, Presse écrite, Radio) (, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , )

À l’invitation de Pascale Clark, Paul Virilio, auteur du texte « Accident de tempo » paru dans l’ouvrage collectif Regards sur la crise dirigé par Antoine Mercier, pour nos éditions, au début de l’année 2010, s’est exprimé ce matin sur les ondes de France Inter. L’objet de leur échange : bien évidemment ce dont tout le monde parle en ce moment, l’éruption du volcan Eyjafjöll.

Paul Virilio est philosophe, urbaniste, essayiste. Il est spécialiste des questions stratégiques soulevées par les nouvelles technologies. Pour lui, le progrès technique nous mène à notre perte et les conséquences sur l’aviation de l’éruption du volcan islandais en sont la preuve incontestable dont il convient, selon lui, de tirer les leçons.

Dans Regards sur la crise, il écrivait, d’ailleurs, en ce sens :

« Les technologies nouvelles dominent la domination du monde et elles aboutissent à la catastrophe. Il nous faut donc dominer la domination technoscientifique. C’est pour cela  que je suggère de fonder une université du désastre qui serait ouverte à toutes les disciplines, et pas simplement l’économie ou à la politique (…) On y analyserait la barbarie, les dégâts du progrès. On y dégagerait une intelligence de cette situation désastreuse. » in Regards sur la crise, pp. 191-199

Sur le même sujet, lire l’entretien de Paul Virilio paru dans L’Humanité le 19 avril.

Permalien Laisser un commentaire

Nathalie Bulle s’exprime dans « Le Figaro » sur le palmarès des lycées 2010

16 avril 2010 at 16:50 (Bientôt en librairie, Dans l'actu !, Nathalie Bulle-L'école et son double, Presse écrite, Société et pensées, Sociologie) (, , , , , , , , , , , , , , , , )

Dans Le Figaro daté de ce jour, Nathalie Bulle, l’auteur de L’École et son double dont la 2ème édition revue et augmentée paraîtra le 21 mai prochain, répond aux questions de Natacha Polony

Alors que le ministère de l’Éducation nationale vient de publier  des « indicateurs de résultats » des lycées publics et privés sous contrat français et que la presse publie, quant à elle, depuis quelques jours, les classements et palmarès des lycées (voir ceux édités par l’Express) – qui ont, d’ailleurs, de quoi surprendre (deux établissements guyanais et deux de Seine-Saint-Denis dans les dix premiers, les grands lycées parisiens relégués en fin de classement…) –, Natacha Polony a demandé à  Nathalie Bulle – qui est, rappelons-le sociologue de l’éducation – d’expliquer aux lecteurs du Figaro pourquoi les parents sont si attentifs au choix d’un lycée pour leur enfant et si les critères qui président à leur choix sont les bons.

Permalien Laisser un commentaire

Philippe de Saint Robert sur France 3 hier soir

15 avril 2010 at 15:18 (Littérature, Philippe de Saint Robert-Écrire n'est pas jouer, Savoir Lettres, Télévision, Video) (, , , , , , , , , , , , , , , , , , , )

Hier soir, Frédéric Taddeï recevait, dans Ce soir ou jamais, Philippe de Saint Robert, auteur, dans la collection Savoir Lettres des Éditions Hermann, de l’essai littéraire Écrire n’est pas jouer, pour un débat sur la droite en France.

L’écrivain Philippe de Saint Robert est membre de la Fondation Charles de Gaulle. Gaulliste fervent, il a d’ailleurs consacré un chapitre de son Écrire n’est pas jouer au Général.

Que pense-t-il de la droite actuelle ? Que pense-t-il de la politique menée par Nicolas Sarkozy ?

C’est à ces questions qu’il a accepté de répondre et dont il a accepté de débattre avec Patrick Sébastien, récent créateur du D.A.R.D., l’essayiste Guy Sorman, le journaliste Albert du Roy, l’historien Thierry Wolton, le géopolitologue Guy Millière, l’économiste Agnès Verdier-Molinié, la philosophe Valérie Charolles.

Pour voir l’émission, cliquez ici.

Permalien Laisser un commentaire

La revue « Labyrinthe » dans « Le Matricule des Anges »

14 avril 2010 at 13:19 (Presse écrite, Revues) (, , , , , , , , )

Dans Le Matricule des Anges de ce mois-ci, Anthony Dufraisse présente le numéro 34 de la revue Labyrinthe que les Éditions Hermann publie depuis leur trente-deuxième numéro.

Pour lire l’article, cliquez ici.

Comme le rappelle l’éditorial de la revue à chaque numéro, Labyrinthe, codirigée aujourd’hui par Laurent Dubreuil, Renaud Pasquier et David Schreiber,  « est une revue de recherche et d’expérimentation dans le domaine des savoirs littéraires, philosophiques historiques et sociaux. (…) Hors de toute institution, de toute orthodoxie, la revue est interdisciplinaire ou, mieux, interdisciplinée. »

Site de la revue.

Page facebook de la revue.

Permalien Laisser un commentaire

Rencontre avec Jacqueline Risset à la Maison de l’Amérique latine

13 avril 2010 at 15:06 (Jacqueline Risset-Une certaine joie. Essai sur Proust, Littérature, Présentation-Signature) (, , , , , , , , , )

Le lundi 3 mai 2010,

Jacqueline Risset présentera son livre,

Une certaine joie. Essai sur Proust (voir ici pour plus d’informations sur l’ouvrage)

à la Maison de l’Amérique latine (217, boulevard Saint-Germain – Paris VII)

en compagnie d’Alberto Manguel et Michel Crépu.

Ce dernier a, d’ailleurs, écrit de très belles lignes, dans son Journal littéraire de la Revue des deux mondes daté du mois d’avril, sur l’ouvrage de Jacqueline Risset.

Pour les lire, cliquez ici.

L’entrée est libre dans la limite des places disponibles.

Pour plus de renseignements, appelez le 01 49 54 75 00

Permalien Laisser un commentaire

Bientôt en librairie : « Les Écrits sur la littérature » de Joris-Karl Huysmans

12 avril 2010 at 10:42 (Bientôt en librairie, Huysmans-Écrits sur la littérature, Littérature, Savoir Lettres) (, , , , , , , )

Le 16 avril prochain, sortiront  en librairie les Écrits sur la littérature de Joris-Karl Huysmans.

Publiés dans la collection Savoir Lettres des Éditions Hermann, ils sont rassemblés dans ce volume pour la première fois par un des principaux représentants aujourd’hui de Huysmans en France, Patrice Locmant.

Patrice Locmant a, en effet, ces dernières années, réédité plusieurs de ses oeuvres. Et, il est également l’auteur d’une récente biographie de l’écrivain, J.-K. Huysmans, le forçat de la vie, qui a reçu en 2007 le Prix Goncourt de la Biographie.

Pour en savoir plus, je vous propose de télécharger le document qui a été adressé à la presse en cliquant ici.

Permalien Laisser un commentaire

Bernard Baas, invité de Jacques Munier sur France Culture le 8 avril 2010

8 avril 2010 at 15:05 (Bernard Baas-La voix déliée, Le Bel Aujourd'hui, Musique, Philosophie, Présentation-Signature, Radio) (, , , , , , , , , , , , , , , , )

Bernard Baas, l’auteur de La voix déliée, paru récemment dans la collection Le Bel Aujourd’hui que dirige Danielle Cohen-Levinas pour les Éditions Hermann, est ce jour l’invité de Jacques Munier, sur France Culture, pour un À plus d’un titre consacré à la voix.

Pour écouter l’émission, cliquez ici.

Pour consulter le site personnel de l’auteur, cliquez ici.

Pour en savoir plus :

lire l’article sur le livre paru dans le webmagazine Classique News.

À noter :

Bernard Baas sera à Paris le 16 avril à l’Hôpital Saint-Anne pour participer à un colloque consacré à la voix dans le cadre de la Journée mondiale de la Voix. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Bernard Baas sera  à Strasbourg le 23 avril à la librairie Kleber pour une rencontre-signature. Pour plus d’informations, cliquez ici.

Permalien Laisser un commentaire

Jacqueline Risset lit Proust pour la plus grande joie de ses lecteurs

7 avril 2010 at 12:58 (Jacqueline Risset-Une certaine joie. Essai sur Proust, Littérature, Presse écrite, Radio, Savoir Lettres, Video) (, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , )

Jacqueline Risset a publié récemment, dans la collection Savoir Lettres de nos éditions, un essai sur Proust que Laure Adler a qualifié de  jubilatoire à l’occasion de la dernière édition du Cercle de la BNF dans laquelle Bruno Racine et elle-même recevait la célèbre traductrice de Dante pour y parler du livre.

Pour voir l’émission, cliquez ici.

Intitulé Une certaine joie. Essai sur Proust, l’ouvrage nous fait découvrir, comme le met en valeur Laure Adler dans une autre émission consacrée au livre (Hors-Champs, France Culture, 29 mai 2010),  un Proust totalement nouveaunon pas un Proust mélancolique mais, au contraire, un Proust joyeux, tonique, un Proust tout à la joie que procure l’écriture, le processus créatif.

Pour écouter l’émission, cliquez ici.

La joie, dont il est question dans le titre, c’est donc celle d’écrire pour Proust. Mais, c’est aussi, depuis la sortie du livre de Jacqueline Risset,  devenue indubitablement celle de son lecteur. Celle de Laure Adler bien sûr. Mais également celle de Bruno Racine (Cercle BNF, 15 février 2010), de Colette Fellous (Carnet nomade, France Culture, 7 mars 2010),  de Tiphaine Samoyault (La Quinzaine littéraire, 16 mars 2010), d’Alain Veinstein (Du jour au lendemain, diffusion prochaine : le 5 mai 2010), ou encore celle de Michel Crépu qui, sur France Inter, dans Le Masque et la Plume du 28 mars dernier, en a vivement conseillé la lecture en parlant  d’une étude passionnante, d’une plongée extraordinaire dans le texte proustien.

Enfin, de même que le Proust raconté par Risset est un Proust citoyen, un Proust qui s’intéresse au monde dans lequel il vit, Jacqueline Risset est extrêmement attentive au monde qui l’entoure et en particulier à l’Italie de Berlusconi où elle vit depuis plusieurs années. Lire à ce propos larticle du Monde du 28 février 2010.

Permalien Laisser un commentaire

La revue « La Soeur de l’Ange » présentée sur France Culture le 2 avril 2010

2 avril 2010 at 15:31 (La soeur de l'ange, Radio, Revues) (, , , , , , )

Cet après-midi, Michel Host et Jean-Luc Moreau, respectivement directeur de publication et rédacteur en chef de la revue La Soeur de l’Ange que les Éditions Hermann publient depuis leur 6ème numéro, étaient les invités de Jacques Munier, sur France Culture, pour un À plus d’un titre consacré à l’actualité des revues.

Pour écouter l’émission, cliquez ici.

Pour consulter le site de la revue, cliquez ici.

Permalien Laisser un commentaire

Next page »