Les entretiens de Po&sie

23 février 2011 at 11:42 (La fin dans le monde, Martin Rueff-Différence et identité, Michel Deguy, Setge Margel-Les forces de croyances) (, , , , , , , , , , )

Michel Deguy et Po&sie ont choisi l’année 2011 pour se lancer dans une nouvelle aventure. Intitulés Les Entretiens de Po&sie, la revue de Michel Deguy accueillera chaque mois une voix, un auteur, un penseur à la Maison de l’Amérique latine (217, boulevard Saint-Germain, 75007 Paris).

Mercredi 16 février – 18h30

Serge Margel : Les deux corps de la voix, ou comment la poétique est-elle possible

Serge Margel est auteur aux Éditions Hermann de La force des croyances.

Lundi 28 février – 18h30

La poésie chinoise aujourd’hui : Yu Jian avec Li Jinjia, Sebastian Veg, Claude Mouchard

Lundi 21 mars – 18h30

Fethi Benslama : La révolution

Pour mémoire, Po&sie est une revue trimestrielle fondée par Michel Deguy en 1977 publiée avec le concours du Centre National du Livre et éditée par Belin. En juin 1977, le comité d’alors présentait ainsi les enjeux de cette nouvelle revue :

« Au milieu du mot “poésie” un homme se gratte et ronchonne » (Éluard 1920). Le signe Po&sie aimerait dire le et qui est à l’intérieur de la poésie, un et de diversité, de pluralité. & : non pour abréger (ce serait plutôt l’inverse) mais esquisser un idéogramme qui symbolise l’instabilité, la nouveauté, la place faite au rapport, aux interactions. Po&sie pour rappeler le un-en-deux de la traduction, le travail de disjonction et conjonction de l’écriture poétique, l’inquiétude de la poésie sur son essence, le risque de sa dislocation moderne et l’humour qui anticipe sur une réunion.

Les coopérateurs ici, sans numerus clausus : quelques-uns de ceux qui s’exposent à publier sous le titre « poème », quand bien même ils ne croiraient pas à la « pureté du genre ».

Michel Deguy, rédacteur en chef de la revue, est l’auteur, aux Éditions Hermann, de La fin dans le monde. En juillet 2001, Alain Lestié écrivait dans PerformArts :

« Lire Deguy immerge dans la générosité d’une extraordinaire culture sans cesse mise à l’épreuve de nos réalités actuelles, entre affection et raison critique, où il s’agit « à la fin » de chercher à infléchir la direction fatale. »

 

 

Martin Rueff, son rédacteur en chef adjoint, est poète, critique et traducteur. Il a consacré un ouvrage critique à la poésie et à la poétique de Michel Deguy, Différence et identité : Michel Deguy, situation d’un poète lyrique à l’apogée du capitalisme culturel, paru aux  Éditions Hermann.

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :