Nathalie Bulle s’exprime dans « Le Figaro » sur le palmarès des lycées 2010

16 avril 2010 at 16:50 (Bientôt en librairie, Dans l'actu !, Nathalie Bulle-L'école et son double, Presse écrite, Société et pensées, Sociologie) (, , , , , , , , , , , , , , , , )

Dans Le Figaro daté de ce jour, Nathalie Bulle, l’auteur de L’École et son double dont la 2ème édition revue et augmentée paraîtra le 21 mai prochain, répond aux questions de Natacha Polony

Alors que le ministère de l’Éducation nationale vient de publier  des « indicateurs de résultats » des lycées publics et privés sous contrat français et que la presse publie, quant à elle, depuis quelques jours, les classements et palmarès des lycées (voir ceux édités par l’Express) – qui ont, d’ailleurs, de quoi surprendre (deux établissements guyanais et deux de Seine-Saint-Denis dans les dix premiers, les grands lycées parisiens relégués en fin de classement…) –, Natacha Polony a demandé à  Nathalie Bulle – qui est, rappelons-le sociologue de l’éducation – d’expliquer aux lecteurs du Figaro pourquoi les parents sont si attentifs au choix d’un lycée pour leur enfant et si les critères qui président à leur choix sont les bons.

Publicités

Permalien Laisser un commentaire

Nathalie Bulle, l’auteur de « L’école et son double », s’exprime sur la réforme du lycée sur France Culture

28 janvier 2010 at 15:40 (École, Nathalie Bulle-L'école et son double, Presse écrite, Radio, Société et pensées) (, , , , , , , , , , , , , )

Samedi dernier, Nathalie Bulle, l’auteur de L’école et son double, était l’invité d’Alain Finkielkraut, aux côtés de Thierry Cadart, secrétaire général de la fédération des Sgen-CFDT, pour un Répliques consacré à la réforme du lycée.

Pour écouter l’émission, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur la réforme, je vous conseille de consulter, sur le site de L‘Étudiant, le dossier  : La réforme du lycée décryptée.

À lire également :

Permalien Laisser un commentaire

L’auteur de « L’école et son double » réagit dans « Le Figaro » à la réforme de l’enseignement de l’histoire-géographie

16 décembre 2009 at 10:53 (École, Nathalie Bulle-L'école et son double, Presse écrite, Société et pensées, Sociologie) (, , , , , , , , , , )

Nathalie Bulle, sociologue au CNRS, spécialiste des questions d’éducation et auteur de  L’école et son double qui a paru en février dernier, dans la collection Société et Pensées que dirige Gérard Bronner aux éditions Hermann,  a réagi ce lundi dans Le Figaro à la réforme de l’enseignement de l’histoire-géographie.

« Faire de l’histoire-géographie une option en terminale S, par la réforme du lycée, met en péril la conscience civique et l’esprit critique de ceux qui auront eu tort d’aimer les sciences ou d’espérer à travers elles un avenir plus sûr. (…)

Depuis plusieurs décennies déjà, la qualité des formations intellectuelles et culturelles des élèves français n’est plus un enjeu pour les politiques éducatives. (…) Nos enfants apprendront à bien se tenir et à effectuer des recherches sur Google, mais n’auront plus les moyens de comprendre une théorie scientifique. Ces croyances sont commodes pour les politiques, car elles donnent l’illusion de la démocratie. Les compétences semblent dépasser les frontières culturelles, être universelles. Elles sont instrumentales, passent pour socialement utiles. (…) Acquises par la pratique et l’expérience, elles légitiment les soustractions des horaires des disciplines. Ainsi s’est installé en France un anti-intellectualisme éducatif particulièrement dangereux. »

Nathalie Bulle, « Histoire-géographie : un pas vers la barbarie ? » in Le Figaro, 14 décembre 2009

Permalien Laisser un commentaire

« L’école et son double » dans MARIANNE le 16 mai 2009

18 mai 2009 at 12:10 (École, Nathalie Bulle-L'école et son double, Presse écrite, Sociologie) (, , , , , , , , , , , , , , , )

Marianne-16 mai 09

 

Pour l’hebdomadaire Marianne, le meilleur essai de la semaine est  L’école et son double de Nathalie Bulle.


Natacha Polony, en charge des pages « Éducation » pour l’hebdomadaire, écrit à son propos :

« On pensait que les sciences de l’éducation avaient gagné. Même si elles étaient critiquées  pour leurs conséquences calamiteuses, elles avaient le monopole du discours sociologique. 

Et puis arrive le livre de Nathalie Bulle. Un travail sociologique sérieux, une étude méthodique et implacable de la redéfinition des objectifs de l’école qui a abouti à sa destruction.

En remontant aux sources, elle démontre que les théories qui président aux destinées de notre système scolaire rénové reposent sur des présupposés faux et que l’apprentissage par l’imprégnation et le plaisir, plutôt que par l’effort, ne pouvait aboutir qu’au désastre. »

 

Pour en savoir plus, vous pouvez vous reporter au dossier de presse du livre.

 

À lire également :

le débat sur le forum du site de France 2

la lecture d’une enseignante sur le site Obiwi

le compte rendu de Jean-Paul Brighelli, professeur agrégé de Lettres et auteur de La fabrique du crétin. La mort programmé de l’école, sur le site de Marianne

l’article de Nathalie Bulle sur la formation des enseignants sur le site du Nouvel Observateur 

la tribune de Nathalie Bulle consacrée à la phobie de l’échec scolaire sur le site de Libération

Permalien Laisser un commentaire

Présentation de « L’école et son double » de Nathalie Bulle au Lycée Henri IV le 16 mai 2009

18 mai 2009 at 10:53 (École, Nathalie Bulle-L'école et son double, Présentation-Signature, Sociologie) (, , , , , , , , , , , )

Ce samedi, de 14h à 15h, dans le cadre d’une réunion-débat organisée par l’Association Reconstruire l’école, Nathalie Bulle a présenté son dernier livre, L’école et son double, au Lycée Henri IV, à Paris.Lecole et son double_Bulle_couv

En montrant comment la démocratisation des systèmes éducatifs en Occident a suscité un appel d’idées pédagogiques opposées aux besoins fondamentaux de l’enseignement, Nathalie Bulle met au jour une série stupéfiante de croyances fausses qui se sont constituées autour de l’école, de ses enseignements et ses méthodes, de ses succès comme de ses échecs.

Nathalie Bulle est chercheure au CNRS au Groupe d’Étude des Méthodes de l’Analyse Sociologique (GEMAS) et habilitée à diriger des recherches. Elle s’intéresse tout particulièrement aux évolutions des systèmes éducatifs et de la pensée pédagogique en Occident. Elle a publié plusieurs ouvrages et de nombreux articles sur ces thèmes : La rationalité des décisions scolaires. Analyse comparée de l’évolution des systèmes d’enseignement secondaire français et américain au cours du xxe siècle (PUF 1999), Sociologie et éducation (PUF 2000, trad. Sociology and Education. Issues in Sociology of Education, Peter Lang 2008), École et société (dir. Avec Raymond Boudon et Mohamed Cherkaoui, PUF 2001).

L’école et son double  constitue  à la fois un aboutissement et une synthèse de ses recherches sur les transformations de l’école. Il est conçu pour qu’il offre à son lecteur des clefs pour la compréhension des débats actuels et récurrents à ce sujet. 

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le dossier de presse du livre.

Permalien Laisser un commentaire