Les mythes du 11 septembre décryptés par Gérald Bronner pour le journal de 20h de France 2

9 septembre 2011 at 13:34 (Gérald Bronner-Vie et mort des croyances collectives, Sociologie, Télévision) (, , , , , , )

Hier soir, le Journal de 20h de France 2 diffusait un reportage sur les mythes du 11 septembre réalisé par Hakim Abdelkhalek.

En son sein, comme je l’annonçais dans le billet précédent, une interview de Gérald Bronner, professeur de sociologie à l’université de Strasbourg et spécialiste des croyances collectives, qui a analysé, en 2005, dans un des chapitres de son livre, Vie et mort des croyances collectives, les mécanismes de création et de diffusion des mythes du 11 septembre.

Pour visionner l’interview, cliquez ici et avancer jusqu’à la 21ème minute du journal.

Publicités

Permalien Laisser un commentaire

Les mythes du 11 septembre décryptés sur France Culture par Gérald Bronner

7 septembre 2011 at 16:19 (Gérald Bronner-Vie et mort des croyances collectives, Radio, Société et pensées, Sociologie, Télévision) (, , , , , , , , , , )

Cet après-midi, Gérald Bronner, auteur de Vie et mort des croyances collectives qui a paru en 2005 dans la collection Société et Pensées, était l’invité de l’émission Pas la peine de crier sur France Culture.

Face à Marie Richeux, il est revenu pour les auditeurs de France Culture sur les croyances qui sont nées au lendemain du 11 septembre 2001 et qu’il avait analysé, comme exemples de naissance de croyances collectives, dans un des chapitres de son livre intitulé Un nouveau millénaire de croyances qui commence : les cendres du 11 septembre.

Pour écouter l’émission, cliquez ici.

Gérald Bronner sera, par ailleurs, interviewé sur le même sujet, demain, dans le Journal de 20h de France 2.

 

Permalien Laisser un commentaire

Guillaume de Sardes sur France 2

18 septembre 2009 at 08:48 (Guillaume de Sardes-Le Nil est froid, Littérature, Roman, Télévision, Video) (, , , , , , , )

Dans quelle étagère ?-France 2-17 septembreCe 17 septembre, Guillaume de Sardes était l’invité de Monique Atlan, sur France 2, pour un Dans quelle étagère ? consacré à son nouveau roman Le Nil est froid.

Pour visionner leur entretien, cliquez ici et laissez vous guider.

Permalien Laisser un commentaire

Découvrez ou redecouvrez François Cheng, le plus chinois des écrivains français…

22 mai 2009 at 12:16 (Aujourd'hui en librairie, Littérature, Madeleine Bertaud-François Cheng, Savoir Lettres) (, , , , , , , , , , , , , , , , , , , )

Né le 30 août 1929 en Chine, naturalisé français en 1971, celui qui s’appelle aujourd’hui François Cheng a choisi notre langue pour réaliser son œuvre d’écrivain. Poète, romancier, essayiste, et encore traducteur (dans les deux sens) et calligraphe, il a obtenu de nombreux prix littéraires, dont le Femina en 1998 et, en 2001, le Grand Prix de la Francophonie décerné par l’Académie française, où il siège depuis 2002.

 

couvCe jour, Madeleine Bertaud, présidente de l’Association pour la diffusion de la recherche en littérature (ADIREL) et spécialiste de son oeuvre, publie, dans la collection Savoir Lettres des Éditions Hermann, la première introduction générale à la lecture de ses écrits : François Cheng. Un cheminement vers la vie ouverte.

L’occasion de découvrir ou de redécouvrir, à quelques mois de son anniversaire et de la parution d’un nouveau recueil de poésies, la richesse et la beauté de son univers artistique…

Pour en savoir plus sur le livre de Madeleine Bertaud, vous pouvez consulter son dossier de presse.

Pour en savoir plus sur François Cheng, vous pouvez lire, voir ou écouter :

l’entretien qu’il a accordé à Dominique Bari pour L’Humanité en 1998

 l’entretien réalisé par Catherine Argand pour Lire en 2002

l’entretien qu’il a enregistré avec Bernard Pivot pour France 2, TV5 et RFO en 2004

l’entretien qu’il a enregistré avec Florence Noiville  à la Bibliothèque publique d’Information en 2008 dans le cadre du cycle Écrire, écrire, pourquoi ?

 

Permalien 3 commentaires

« L’école et son double » dans MARIANNE le 16 mai 2009

18 mai 2009 at 12:10 (École, Nathalie Bulle-L'école et son double, Presse écrite, Sociologie) (, , , , , , , , , , , , , , , )

Marianne-16 mai 09

 

Pour l’hebdomadaire Marianne, le meilleur essai de la semaine est  L’école et son double de Nathalie Bulle.


Natacha Polony, en charge des pages « Éducation » pour l’hebdomadaire, écrit à son propos :

« On pensait que les sciences de l’éducation avaient gagné. Même si elles étaient critiquées  pour leurs conséquences calamiteuses, elles avaient le monopole du discours sociologique. 

Et puis arrive le livre de Nathalie Bulle. Un travail sociologique sérieux, une étude méthodique et implacable de la redéfinition des objectifs de l’école qui a abouti à sa destruction.

En remontant aux sources, elle démontre que les théories qui président aux destinées de notre système scolaire rénové reposent sur des présupposés faux et que l’apprentissage par l’imprégnation et le plaisir, plutôt que par l’effort, ne pouvait aboutir qu’au désastre. »

 

Pour en savoir plus, vous pouvez vous reporter au dossier de presse du livre.

 

À lire également :

le débat sur le forum du site de France 2

la lecture d’une enseignante sur le site Obiwi

le compte rendu de Jean-Paul Brighelli, professeur agrégé de Lettres et auteur de La fabrique du crétin. La mort programmé de l’école, sur le site de Marianne

l’article de Nathalie Bulle sur la formation des enseignants sur le site du Nouvel Observateur 

la tribune de Nathalie Bulle consacrée à la phobie de l’échec scolaire sur le site de Libération

Permalien Laisser un commentaire