Nathalie Bulle s’exprime dans « Le Figaro » sur le palmarès des lycées 2010

16 avril 2010 at 16:50 (Bientôt en librairie, Dans l'actu !, Nathalie Bulle-L'école et son double, Presse écrite, Société et pensées, Sociologie) (, , , , , , , , , , , , , , , , )

Dans Le Figaro daté de ce jour, Nathalie Bulle, l’auteur de L’École et son double dont la 2ème édition revue et augmentée paraîtra le 21 mai prochain, répond aux questions de Natacha Polony

Alors que le ministère de l’Éducation nationale vient de publier  des « indicateurs de résultats » des lycées publics et privés sous contrat français et que la presse publie, quant à elle, depuis quelques jours, les classements et palmarès des lycées (voir ceux édités par l’Express) – qui ont, d’ailleurs, de quoi surprendre (deux établissements guyanais et deux de Seine-Saint-Denis dans les dix premiers, les grands lycées parisiens relégués en fin de classement…) –, Natacha Polony a demandé à  Nathalie Bulle – qui est, rappelons-le sociologue de l’éducation – d’expliquer aux lecteurs du Figaro pourquoi les parents sont si attentifs au choix d’un lycée pour leur enfant et si les critères qui président à leur choix sont les bons.

Publicités

Permalien Laisser un commentaire

Nathalie Bulle, l’auteur de « L’école et son double », s’exprime sur la réforme du lycée sur France Culture

28 janvier 2010 at 15:40 (École, Nathalie Bulle-L'école et son double, Presse écrite, Radio, Société et pensées) (, , , , , , , , , , , , , )

Samedi dernier, Nathalie Bulle, l’auteur de L’école et son double, était l’invité d’Alain Finkielkraut, aux côtés de Thierry Cadart, secrétaire général de la fédération des Sgen-CFDT, pour un Répliques consacré à la réforme du lycée.

Pour écouter l’émission, cliquez ici.

Pour en savoir plus sur la réforme, je vous conseille de consulter, sur le site de L‘Étudiant, le dossier  : La réforme du lycée décryptée.

À lire également :

Permalien Laisser un commentaire

L’auteur de « L’école et son double » réagit dans « Le Figaro » à la réforme de l’enseignement de l’histoire-géographie

16 décembre 2009 at 10:53 (École, Nathalie Bulle-L'école et son double, Presse écrite, Société et pensées, Sociologie) (, , , , , , , , , , )

Nathalie Bulle, sociologue au CNRS, spécialiste des questions d’éducation et auteur de  L’école et son double qui a paru en février dernier, dans la collection Société et Pensées que dirige Gérard Bronner aux éditions Hermann,  a réagi ce lundi dans Le Figaro à la réforme de l’enseignement de l’histoire-géographie.

« Faire de l’histoire-géographie une option en terminale S, par la réforme du lycée, met en péril la conscience civique et l’esprit critique de ceux qui auront eu tort d’aimer les sciences ou d’espérer à travers elles un avenir plus sûr. (…)

Depuis plusieurs décennies déjà, la qualité des formations intellectuelles et culturelles des élèves français n’est plus un enjeu pour les politiques éducatives. (…) Nos enfants apprendront à bien se tenir et à effectuer des recherches sur Google, mais n’auront plus les moyens de comprendre une théorie scientifique. Ces croyances sont commodes pour les politiques, car elles donnent l’illusion de la démocratie. Les compétences semblent dépasser les frontières culturelles, être universelles. Elles sont instrumentales, passent pour socialement utiles. (…) Acquises par la pratique et l’expérience, elles légitiment les soustractions des horaires des disciplines. Ainsi s’est installé en France un anti-intellectualisme éducatif particulièrement dangereux. »

Nathalie Bulle, « Histoire-géographie : un pas vers la barbarie ? » in Le Figaro, 14 décembre 2009

Permalien Laisser un commentaire